Malgré le froid.

Les chiens aboient férocement, une douce musique aux exigences absurdes, un spectacle incroyable, un défilé nocturne. L'immense machine grince, une chanson dramatique de pouvoirs conquis, un carnage monumental, ascension brillante. Le monde vit en hurlant sa mort, une inquiétante mélodie de triste civilisation, des fabuleuses soirées, des nouvelles triomphales. Dans la maison intérieure on y … Sigue leyendo Malgré le froid.